Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 10:26

Pourquoi prendre la peine de réagir suite à un article du torchon raciste et antisémite de Soral « Egalité et Réconciliation », mettant en cause Memorial 98 et l’un de ses fondateurs, Albert Herszkowicz ?

 

Nous ne l’avons pas fait par le passé, bien que ce ne soit pas la première fois que nous soyons cités par le site d’Alain Soral ou par son comparse négationniste Joe le Corbeau. Les précédentes occurrences liées notamment à un article sur Plantu et à un article décryptant la stratégie des JRE avaient été l’occasion d’un déferlement malheureusement banal de haine antisémite. Notre collectif préfère en général se consacrer à l’offensive contre cette mouvance, plutôt que réagir au coup par coup au torrent de boue ininterrompu dont les victimes sont malheureusement innombrables.

 

Mais aujourd’hui, Egalité et Réconciliation ne se contente pas des habituelles imprécations antisémites à notre encontre. Alain Soral et son troupeau tentent en effet d’utiliser un de nos articles pour diffamer une tierce personne : en l’occurrence le rédacteur du journal lycéen La Mouette Bâillonnée, actuellement victime de menaces de mort récurrentes et confronté à un harcèlement inacceptable.

 

En janvier 2014, Memorial 98 avait publié un texte  dénonçant effectivement plusieurs articles de soutien à Dieudonné publiés dans La Mouette Bâillonnée, journal du prestigieux lycée Marcelin Berthelot…de l’époque. Nous n’avons pas un seul mot à retirer de cet article, qui décrivait les pressions et l’absence totale de soutien vécus par les professeurs et les élèves qui avaient, à juste titre, protesté contre ces écrits antisémites .

 

Mais par définition, la rédaction d’un journal lycéen change chaque année. C’est une évidence pour tout le monde, sauf pour la horde antisémite qui diffuse l’article d’Egalité et Réconciliation (intitulé  " Un lycéen menacé de mort pour son soutien à Charlie où à Dieudonné"? ) en y ayant trouvé son carburant quotidien. Glissez un nom à consonance juive dans un texte, ajoutez-y un complot prétendument fomenté par ces mêmes Juifs et peu importe le niveau d’absurdité manifeste de la thèse, l’obsédé soralien diffuse.

 

L’équipe de La Mouette bâillonnée n’étant pas celle de 2014, se servir de notre article pour affirmer, en titre, que le lycéen harcelé « défend Dieudonné », constitue donc de la désinformation pure. D’ailleurs, si Egalité et Réconciliation avait eu le moindre intérêt réel pour le journal qu’ils prétendent aujourd’hui soutenir par leur article, ils l’auraient lu. Ils auraient découvert par exemple, que la nouvelle équipe a publié cet hiver un article sur le camp d’extermination d’Auschwitz et la nécessité du combat contre le négationnisme.

Ne souhaitant pas contribuer aux stratégies de salissure et de désinformation des fascistes soraliens, nous avons donc décidé de publier cette mise au point.

 

Pour le reste, c'est-à-dire les attaques antisémites, nous n’avons pas forcément le temps et les moyens matériels d’y donner une réponse judiciaire. Mais nous nous réjouissons que d’autres, également attaqués, le fassent et touchent ainsi les fascistes au portefeuille, qu’ils ont bien garni ( « en espèces , petite monnaie non acceptée », comme le spécifiait Dieudonné pour le paiement de son spectacle avorté à Bruxelles). Pour autant le silence n’est pas un oubli. À propos d’oubli, nous remarquons qu’Alain Soral et son torchon ont repris la présentation de notre collectif en mentionnant la mémoire de l’Affaire Dreyfus mais en retirant volontairement l’explication de la date (17 janvier 1898) à laquelle le nom de Memorial 98 fait référence . C’est celle des premières manifestations ouvrières et socialistes contre les antisémites anti-dreyfusards . Nous nous félicitons donc d’avoir bonne mémoire, et d’avoir choisi de faire vivre celle de ces meetings antisémites attaqués et empêchés par le mouvement ouvrier, dont le souvenir dérange apparemment les fascistes. Sans doute sont-ils anxieux que ce passé là puisse ressurgir, s’il ne tombait pas dans l’oubli.

 

L’année prochaine à la Main d’Or, donc, ou celle d’après, peu importe. Les vents mauvais finissent toujours par tourner, le compte des injures racistes sera un jour collectivement soldé.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

En_avant 05/06/2015 11:16

La piste terroriste officiellement écartée à la mouette baillonnée et personne n'en parle sauf 1 article M6 info de mardi 2 juin :
https://fr.news.yahoo.com/affaire-du-lyceen-menace-la-piste-terroriste-ecartee-141333257.html