Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 22:11

 

 

 

Buisson avec Fillon et Sarkozy.

 

 

Actualisation 24 novembre 2016:

Patrick Buisson soutient évidemment Fillon dans le cadre du 2eme tour de la primaire de la droite et salue sa "révolution conservatrice".

Il ajoute (Europe 1 le 24 novembre): " Fillon a fait une campagne de transgression des tabous".

C'est un terme codé qui signifie que Fillon a utilisé l'arme du racisme et de la dénonciation des musulmans. Ce sont exactement les mêmes mots que Buisson a utilisé en 2007 pour achever de convaincre Sarkozy d'annoncer "un ministère de l'Identité nationale" (voir -ci-dessous)

Buisson conseille aussi Laurent Wauquiez tout en se déclarant proche de Marion Maréchal Le Pen et De Villiers.

Il poursuit obstinément son projet de convergence de la droite et du FN sur ligne xénophobe et ultra-réactionnaire. La victoire récente de Trump, après celle du Brexit, renforce son propos.

Memorial 98 

 

La scène fondatrice se déroule pendant la campagne présidentielle de 2007,  lors d’une réunion de l’équipe de campagne de Sarkozy :

« …Le jeudi 8 mars 2007, face à la remontée de Ségolène Royal dans les intentions de vote du second tour, une prompte décision s’impose. Pourquoi ce “coup de mou”que rien ne laissait présager ?

L’analyse est fournie, une fois de plus, par Patrick Buisson (conseiller de Sarkozy issu de l’extrême droite ndlr) lors d’une réunion convoquée d’urgence.

– Nicolas est en train de se notabiliser, attaque Buisson. J’y vois la conséquence du choix de Simone Veil pour présider le comité de soutien.

Puis, s’adressant à Sarkozy:

–  Tu as percé parce que tu incarnes une transgression par rapport aux tabous de la politique traditionnelle. Il faut, sans tarder, envoyer un signal fort à toutes les couches nouvelles qui ont déjà basculé dans ton camp ou qui sont prêtes à le faire. Or, le tabou des tabous, c’est l’immigration. La transgression majeure, elle est là. Pas ailleurs. Il faut en remettre un coup sur le thème de l’identité nationale.

–      Le silence, alors, est à couper au couteau.

–       Seul Guaino intervient pour soutenir Buisson. Puis, après un nouveau silence, Sarkozy lui-même :

Patrick a raison. Je vais proposer la création d’un ministère de l’Identité nationale. Quant à Simone, je la gère. Elle doit comprendre. Elle comprendra."

Besson a lu et étudié ce passage du livre Histoire secrète de la droite, 1958-2008,  rédigé par des journalistes sarkozystes et dont est extraite le récit de cette scène.

Tout y est explicité : le cynisme avant tout, le désir de réécrire l’Histoire, de la manipuler au profit d’une victoire électorale tant attendue, sans hésiter à recourir à un imaginaire d’exclusion.

Le jeu avec le FN sert de paravent à une entreprise plus profonde et plus dangereuse, car venant du cœur du système de domination politique.

C’est la reprise du cri éternel de la droite nationaliste française : Dehors les métèques ! Juifs dans les années 30, Musulmans aujourd’hui, il s’agit de désigner un ennemi contre lequel se rassembler. Depuis 150 ans, les possédants ont découvert que la xénophobie leur fournissait une  arme efficace pour duper le peuple et le détourner des enjeux sociaux et économiques du moment.

Besson le confirme  en répliquant à Raffarin et en se félicitant des propos racistes de comptoir :  «la France d’en bas s’était saisie du sujet ! »

Dans une posture de continuité politique qui dépasse peut-être leur culture politique, Sarkozy, Fillon et leurs rédacteurs de discours ont d’ailleurs recours aux figures symboliques du nationalisme :  Maurice Barrès pour l’un et maintenant Jacques de  Bainville pour l’autre.

Le tableau est complété par l’utilisation de l’ex-socialiste Besson,  dans un parallèle vertigineux avec les Marcel Déat et  Jacques Doriot venus de la gauche pour se transformer en hérauts de la « Révolution nationale » pétainiste.

Au plan politique et symbolique c’est cette création d’un ministère de « l’immigration et de l’identité nationale » qui concrétise le plus ouvertement le recours à la  menace d’’ envahissement » qui constitue depuis plus de cent ans la bannière  du nationalisme en France.

C’est pourquoi nous soutenons  les chercheurs qui ont lancé une fois de plus un appel à la  suppression de ce ministère : www.liberation.fr/.../0101606559-nous-exigeons-la-suppression-du-ministere-de-l-identite-nationale-et-de-l-immigration.

Mais au-delà, n’est-il pas temps que se rassemble le camp majoritaire de ceux et celles qui veulent en finir avec le racisme comme arme de division ? L’exemple venu d’Italie, avec ses centaines de milliers de manifestants réclamant la démission de Berlusconi, ouvre une perspective.

(voir aussi parmi de nombreux autres articles de notre site

Guy Moquet et l'"identité nationale": contre la manipulation, Balladur et Sarkozy: de la préférence nationale à l'Identité nationale,

Contre le ministère de la xénophobie,

Sarkozy et le Front National: une liaison dangereuse,

France-Tunisie: la manipulation sarkozyste décryptée,

Sarkozy: une année dure et exigeante )

 

MEMORIAL 98

 

 

    

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires

Vincent 13/01/2010 11:35


Il est malheureux de constater que des personnes se comportant correctement dont les parents sont d’origine étrangère, français et se comportant correctement, subissent des discriminations liées au
laxisme des autorités face à l’extrême montée de la violence dans notre pays.