Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 00:50

La révolte du peuple syrien débutée le 15 Mars 2011 par les manifestations de Deraa, va bientôt parvenir à son 2e anniversaire.

Malgré les immenses manifestations de la population syrienne, malgré les massacres et les bombardements, malgré le caractère sanguinaire du régime, la mobilisation en soutien à ce soulèvement demeure faible dans la gauche politique et associative.

Nous saluons d'ailleurs les associations « apolitiques » comme Amnesty International et l’ACAT (action des chrétiens pour l'abolition de la torture)  qui constituent le fer de lance des manifestations, avec les Syriens demeurant ici. 

A un moment où la révolution qui s’est produite dans différents pays arabes semble marquer le pas, voire être vampirisée par des forces islamistes, une propagande insistante assimile les manifestants et les combattants de la résistance syrienne à une petite minorité islamiste. Celle-ci est  d’ailleurs d’autant plus forte que les gouvernements des principales puissances se contentent de  palabrer et de se désoler.     

Certains sont troublés par le soutien sans faille apporté  à Assad par  Hugo Chavez et d’autres dirigeants de gauche latino-américains, dont il faut noter qu’ils soutiennent aussi Ahmadinejad.

 Au total, une confusion s’installe, aiguillonnée par le complotisme, fort présent sur Internet  

Comme l’écrit Farouk Mardam Bey (http://www.lorientlitteraire.com/article_details.php?cid=8&nid=3970) 

«  … Que Frédéric Chatillon, gros bras du Front national, soit le principal diffuseur en France de la propagande du régime syrien n’est pas très difficile à comprendre. Que Richard Millet, l’apologiste de l’assassin néonazi Anders Breivik, ait consacré dans la foulée un opuscule à la gloire des Assad, père et fils, est aussi dans l’ordre des choses. Mais les autres ? Pourquoi des hommes et des femmes qui se disent de gauche, démocrates, altermondialistes, défenseurs des peuples opprimés, et qu’on ne peut a priori soupçonner de racisme anti-arabe ni d’islamophobie, s’abaissent-ils jusqu’à soutenir Bachar et son clan ?

Il y a d’abord les tenants de l’interprétation policière de l’histoire, et ils sont plus nombreux qu’on ne le croit. Ils vous disent que tout ce qui s’est passé dans le monde arabe depuis décembre 2010 n’est finalement qu’une ruse de l’impérialisme américain pour propulser au pouvoir ses affidés islamistes, avec l’Arabie saoudite et le Qatar dans le rôle de tiroirs-caisses. … »

Face à ces difficultés et à la situation humanitaire gravissime en Syrie même, le mouvement de soutien à élargi son action vers le soutien concret aux populations. Des comités unitaires de secours se créent ainsi dans de nombreuses localités.

 

C’est pourquoi nous serons présents le samedi 2 Février devant l’Assemblée nationale à Paris dans une manifestation unitaire (extraits de l'appel ci-dessous).

               Tous unis aux côtés du peuple syrien

Pour les secours à la population, l’arrêt des massacres et une Syrie libre

Samedi 2 février 2013 à 15h : Rassemblement devant l’Assemblée Nationale

60 000 morts reconnus par l’ONU, 200 000 personnes détenues, torturées, disparues, des millions de déplacés en Syrie et plus de 500 000 exilés souffrant de la faim, du froid et privés de soins...

Le peuple syrien, soulevé héroïquement depuis vingt-deux mois contre la dictature maffieuse de Bachar Al Assad, subit un chantage à l’extermination. Mais il exige encore et toujours la mise hors d’état de nuire de Bachar et des autres criminels de son régime….

Aujourd’hui, les Syriens ont de toute urgence besoin d’une aide logistique et financière, ainsi que de la reconnaissance de leur capacité à se créer un avenir de paix, de démocratie, de justice et de liberté.

Pour y parvenir, ils réclament et espèrent un appui rapide et efficace sans aucune intervention militaire directe, en Syrie même et dans les camps de réfugiés. Il est clair qu’une aide aux opposants en moyens de protection des populations, et un embargo total sur les armes destinées à la répression par le régime (vecteurs, munitions, pièces détachées et conseillers) auraient épargné des milliers de victimes.

….Et même les gouvernements qui ont reconnu comme représentant légitime du peuple syrien, la coalition nationale rassemblant très largement l’opposition, ne lui accordent que des moyens dérisoires pour protéger son peuple contre les massacres, et faire face à la crise humanitaire que vivent les Syriens dans et hors de leur pays.

En conséquence, nous appelons les populations de l’Europe et du monde entier à la solidarité directe avec le peuple syrien, en se rassemblant le même jour devant les Parlements dans tous les pays, pour interpeller les parlementaires et leurs gouvernements respectifs, pour que ceux-ci prennent leurs responsabilités :

- Renforcer massivement les aides humanitaires au peuple syrien en dehors de tout contrôle du régime.

- Exiger la libération immédiate de tous les prisonniers politiques en Syrie.

- Prendre les mesures nécessaires pour faire cesser la fourniture d’armes au régime de Bachar Al Assad.

- Protéger les Syriens et reconnaître leur droit à la vie, à la résistance et à l’autoprotection.

- Saisir l’Assemblée générale de l’ONU pour voter une résolution qui définisse clairement la responsabilité des dirigeants du régime dans le massacre du peuple syrien.

- Créer les conditions de la saisine de la Cour Pénale Internationale sur les cas de Bachar Al Assad et de ses complices, responsables de crimes de guerre et crimes contre l’Humanité.

 

Premiers Signataires :

Collectif Urgence Solidarité Syrie – SouriaHouria (SyrieLiberté) – Comité de la Déclaration de Damas – Comité de Coordination pour le soutien à la Révolution syrienne –– Conseil national des Kurdes Syriens – InterCollectif de Solidarité avec les luttes des peuples du monde arabe –

LDH – REMDH – Sandrine Recurt (MSF) – MRAP – MÉMORIAL 98 – AIRCRIGE –

Fédération Syndicale Unitaire (FSU) – SNESUP-FSU – UNEF –

Parti de Gauche – Europe Écologie Les Verts (EÉLV) –

 

A Paris encore une initiative locale aura lieu le dimanche 3 février, permettant de débattre avec des représentants du peuple syrien en lutte et d’organiser les secours (appel de la Mairie du 2e Arrondissement , d’Europe Ecologie , du Parti de Gauche, d’Attac) 

Réunion  d'information et de débats 

Dimanche 3 février 2013 de 15h à 18h

Salle Jean Damme 17 rue Leopold Bellan Paris 2e 

Métro Sentier ou les Halles

 

Sur la révolution syrienne et l'organisation des secours à la population syrienne 

 

Avec Farouk Mardam Bey (ex dir revue d'Etudes palestiniennes/Sinbad) Michel Kilo (Forum Démocratique), Mazen Adi (Parti du Peuple/Coalition): état des lieux et perspectives

Shadi Abu Fakher (Coordination Damas/Collectif pour le Secours et le Développement) : solidarité et secours

Rania Badri (journaliste): témoignage féministe

Sami Shoukeir :  Chants

 

 voir Syrie : l’année de la libération ?

Syrie: mobilisation internationale le 20 octobre

Syrie: le déchirement

Pour le peuple syrien: vague blanche le 17 avril

Syrie: un an de combat et de débat.

Syrie: un permis de tuer?

Syrie: agir contre la tuerie !

Syrie urgence: arrêter enfin le massacre!

Syrie: violences à Paris contre les manifestants

Halte au massacre du peuple syrien !

 

Suivez l'actualité de Memorial 98 sur Facebook, à l'adresse
http://www.facebook.com/groups/348947755137242/    

 

 MEMORIAL 98

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires

Dessarps Joëlle 02/02/2013 12:51


Votre naïveté est désolante. Naïveté?.. ou soumission à la mondialisation et  donc propagandiste des belles idées de "gauche" défendues par les associations droits de l'hommistes qui
soutiennent inconditionnellement le racisme anti blancs et contribuent à la progression galopante de l'islamisation de notre démocratie républicaine laïque.


Quant à Richard Millet lisez ses livres avant de le balayer d'un revers de main bienpensant. C'est un grand écrivain qui a droit à la liberté d'expression. Comme lui, je n'ai jamais été raciste
ou islamophobe mais comme lui je suis en train de regarder l'Europe succomber devant l'ennemi: l'islamisation qui a portes ouvertes. Pourquoi? Qui tire les ficelles? Faut-il n'en rien dire comme
le font  ceux qui confondent printemps arabes acec hiver islamiste:les médias , certains partis, la justice et les associations "anti racistes"..A  Monte Cassino mon père s'est battu
contre les nazis: j'ai depuis mon enfance un sens aïgu de la liberté et des menaces qui pèsent sur ce droit humain fondamental. L'islamisation est l'ennemi à combattre et non pas à soutenir. Je
m' engage dans ce combat pour le libre arbitre , la laïcité républicaine , la libre expression . De grâce enlevons le mot fourre tout de"stigmatisation" du vocabulaire "antiraciste".


Salutations citoyennes.


J.Dessarps   65ans; Professeure retraitée qui ne peut plus voter bien pensant.


 


 


 

memorial98 03/02/2013 19:18



Réponse, en laissant de côté vos copiés-collés de Riposte Laïque et autres sites d'extrême-droite. Vous faîtes référence au combat de votre père à Monte-Cassiono: il a donc du vous parler des
combattants musulmans algérien et marocains(dont Ben Bella, Alain Mimoun et le père d'Isabelle Adjani) qui ont versé leur sang pour la libération de l'Europe. De l'autres côté combattaient les
nazis qui eux aussi détestaient les "bien-pensants" et leurs collaborateurs français qui ont plus tard donné naissance au Front National.