Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 02:15

 

Sur Facebook suivez l'actualité pluri-quotidienne de la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme de Memorial 98 à l'adresse http://www.facebook.com/groups/348947755137242/.

Ce groupe Facebook est le prolongement de ce site et rend compte de l'activité antiraciste et antifasciste.

La journée internationale de solidarité des travailleurs et des peuples est placée cette année en France entre 2 échéances électorales nationales.

Juste après celle des municipales qui ont vu une abstention massive de l’électorat de gauche et une victoire de la droite et de l’extrême-droite qui a conquis quinze municipalités. Tous les calculs qui se veulent savants sur la faible proportion de villes acquises par le FN et la Ligue du Midi, eu égard au grand nombre de communes, s’avèrent faux et même ridicules.

Le fait politique est malheureusement là: le FN a nettement progressé dans son implantation, certes essentiellement dans le Midi, mais aussi à Hayange, Hénin-Beaumont et à Mantes (78) qui lui a été livrée sur un plateau par la division de la gauche.

L’élection des députés au Parlement européen, qui se déroule à un seul tour et à la proportionnelle, risque de voir se reproduire le même schéma de l’abstention à gauche et d’une mobilisation limitée mais suffisante à droite et au FN pour conquérir de nombreux sièges. Le danger est réel de voir  l’UMP et le FN engranger ces résultats,   si les  électeurs de la gauche se découragent et se démoralisent  face à l’orientation de partis dont ils se sentent habituellement proches.

L’Europe de l’austérité et de la récession, qui a déjà mené plusieurs pays dont la Grèce à la catastrophe, ouvre une voie royale au nationalisme et à la xénophobie. Pour s’élargir significativement au-delà de son noyau électoral déjà important, le Front National table avant tout sur la démoralisation et le désespoir des couches populaires. Il tente ainsi de les persuader que l’ennemi est le travailleur du pays d’à côté, le chômeur, le jeune issu de l’immigration, le musulman, le Juif.

Certes le FN n’hésite pas à habiller son idéologie d’oripeaux "sociaux" mais ceux-ci sont toujours subordonnés à la défense des « Français de souche » comme Wilders défend les «Néerlandais de souche », les néos-nazis d’Aube Dorée défendent les « Grecs de souche » et ainsi de suite dans chaque pays.

Les conséquences de cette propagande, qui pénètrent profondément les partis de droite et une partie de la gauche, les réseaux sociaux, les médias, se traduisent par un développement de la violence et de la haine, par un développement du repli identitaire et des représentations nationalistes. C’est l’inverse exact de la signification du 1er Mai, journée mondiale et internationaliste du mouvement ouvrier.

C’est pourquoi nous appelons à participer à tous les défilés du 1er mai avec les organisations syndicales et aussi avec les représentants des peuples qui subissent les dictatures meurtrières. Nous manifesterons en particulier notre solidarité au peuple syrien, alors que les bombardements et les massacres perpétrés par le régime se multiplient, touchant de plus en plus les enfants. Assad et son protecteur Poutine sont à l’offensive, se sentant encouragés par l’inaction criminelle de l’ONU et des grandes puissances en Syrie (voir Syrie: soutenons le peuple martyrisé! ) et en Ukraine.

Nous marquerons aussi notre solidarité avec les salariés d’Asie. C’est sur ce continent que se déroulent actuellement les plus importantes mobilisations d'ouvriersparticulièrement exploités. Il faudrait d’ailleurs écrire au féminin car ce sont des femmes qui constituent la majorité des grévistes du textile au Cambodge, dans la chaussure en Chine, dans le textile encore au Bengladesh, avec la révolte contre les conditions de travail meurtrières d’usines de type Rana Plaza ayant provoqué plus de 1100  décès.

Nous marquerons aussi à Paris la mémoire de Brahim Bouarram, assassiné par des fascistes participant au défilé du Front National le 1er mai 1995.

Alors que le Front National défilera à ce moment à quelques rues de là, nous nous rassemblerons comme chaque année à 11h sur le Pont du Carrousel à Paris. L'association Memorial 98 appelle à ce rassemblement et sera présente ainsi d'ailleurs que l'après-midi lors de la manifestation traditionnelle organisée par les organisations syndicales et les associations de défense des droits de l'homme, avec nos amis de la coordination CONEX contre l'extrême-droite (voir le site de la CONEX link

Memorial 98

voir aussi:

Un appel contre les stéréotypes de la haine.

Contre Dieudonné: l'exemple de Metz

Dieudonné : au-delà de la quenelle, l’escalade meurtrière. "

Dans un lycée de prestige, un antisémitisme d'une certaine classe".

Contre le racisme : mobilisation unitaire le 30 Novembre!

Extrême-droite: récidive violente.

Marine Le Pen: un dérapage?

23 juin: journée nationale antifasciste.

Premier mai: agir contre la xénophobie en Europe.

 

Texte de l'appel unitaire pour l’hommage à Brahim Bouarram:

" Appel pour un 1er mai contre le racisme et pour l’égalité des droits, plus que jamais !

Rassemblement à Paris, le 1er mai 2014 de 11 à 12 heures, pont du Carrousel

Le 1er mai 1995, sous le pont du Carrousel à Paris, Brahim Bouarram est jeté à la Seine. Il est mort, noyé, parce qu’il était un Arabe.

Les tueurs venaient du défilé du Front National, repris de discours et de mots d’ordre de la haine bestiale. Violence et haine dans le langage et dans les actes, deux constantes dans la structure même du Front National.

Leur banalisation électorale est une voie royale à la préférence nationale, source de toutes les formes de provocations communautaristes. Le nouveau maire de Béziers a déjà ouvert le feu dans ce sens par l’amalgame laïcité/islamophobie. Opposer des écoliers entre eux, des parents, des populations des mêmes quartiers entre elles, c’est à cela que se résume la politique de la haine, en France et en Europe.

La droite du « pain au chocolat », c’est du pain béni à cette politique dont elle se nourrit à son tour pour une large part. Une des preuves caricaturales de ce choix, s’il en faut, est le choix délibéré de l’ancien Président de la République à prendre parmi ses proches conseillers un poids lourd de l’extrême-droite qui s’assume en tant que tel.

 Nous sommes en droit d’attendre du gouvernement actuel un projet de société conforme au moins à ses propres valeurs, à ses principes fondamentaux, aux convictions de justice de ses militant(e)s. Sans une politique qui prenne le contre-pied de celle menée jusqu’à maintenant, en matière d’immigration notamment, il n’y aura pas d’avancées significatives pour la République globalement.

A ce titre, le droit à l’égalité et l’égalité des droits, reste pour nous, le levier le plus pertinent pour combattre le racisme sous toutes ses formes. L’abandon du droit de vote des étrangers qui est aussi un moyen d’élargissement de la démocratie en général, sonne à nos yeux comme une faute historique de la majorité politique actuelle et du Président de la République en particulier.

C’est pourquoi il n’y a pas de dynamique forte contre les discriminations dues à la nationalité, à la religion ou du quartier de résidence.

Faisons de ce 1er mai 2014, un jour d’éveil contre l’oubli de Brahim Bouarram et de toutes les victimes du racisme.

Un jour de résistances solidaires contre les pratiques et les politiques de la violence et de la haine du Front national. Un jour de combat pour le droit à l’égalité et l’égalité pour tous.

Rassemblement le 1er mai 2014

de 11 à 12 heures

Pont du Carrousel à Paris

A l'initiative de ATMF, MRAP, LDH, GISTI, Cimade et de nombreuses autres associations dont Memorial 98 "Bouarram 140501 au pont

Post-scriptum 1er Mai:
Mémoire de Brahim Bouarram: ce matin lors du rassemblement sur le pont du Carrousel à Paris , son fils Saïd Bouarram, salue les participants et les remercie pour leur présence. Puis nous descendons sur la berge et nous recueillons. A quelques centaines de mètres de là, le Front National défile et Marine Le Pen réitère ses discours xénophobes (merci à JRS pour la photo)

Memorial 98

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires