Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 23:01

 

La condamnation de B.Hortefeux pour injure raciale met fin au volet juridique de son impunité. On se souvient qu’avec l’aide de quelques acolytes (dont l’ancienne direction de la LICRA, heureusement remplacée depuis, voir nos articles Hortefeux : le retour du refoulé et  Stéphane Guillon: bravo! ) il avait tenté de maquiller en mauvaise blague les propos insultants et xénophobes tenus à l’Université d’été de l’UMP.

 

La question désormais posée est celle de son impunité politique : pour la première fois un ministre est  jugé et reconnu coupable pour un acte infamant, contraire à  toute morale et à tout discours civique.

C’est le même qui prétendait, il y a quelques semaines,  déchoir de la nationalité française, l’époux de la femme nantaise portant le niqab.

La défense de ses collègues et de Fillon est sans surprise bien que  grotesque : Hortefeux serait un brave homme, républicain dans l’âme, pas raciste pour un sou.

Mais c’est exactement l’inverse de ce que vient de décider le tribunal, fort indulgent par ailleurs en acceptant de ne pas condamner la tenue publique des propos incriminés.

Le principe de base de tout état de droit est qu’on juge les actes.

La défense de B. Hortefeux par Julien Dray ou M. Charasse révèle avant tout la dérive politique et morale de ces deux opportunistes venus de la gauche et qui se prêtent souvent aux manœuvres du pouvoir en place.

 

Ce gouvernement agit décidément de manière à détruire tout sens civique, tout contre-pouvoir et toute autorité publique qui ne soit pas basée sur la force brute ou la compromission.

Son acharnement à supprimer le poste de Défenseur des enfants, coupable notamment de défendre les enfants de sans-papiers,  en témoigne à nouveau.

Sarkozy est au plus bas dans les sondages ; seul un tiers des sondés lui fait confiance.

 Est il supportable de subir la poursuite de son œuvre de destruction des acquis sociaux, de la laïcité, des libertés publiques et de voir  quotidiennement bafoués les principes démocratiques ?

 

MEMORIAL 98

 

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires