Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 00:17
1)    Depuis la proclamation par  Charles Pasqua des « valeurs communes » de la droite et de l’extrême droite lors de la campagne présidentielle de 1988, cette convergence demeure une question récurrente.
 Masquée partiellement lors des mandats de Chirac, elle rebondit avec force lors de la campagne actuelle. D’abord fondamentalement en raison de l’orientation de Sarkozy depuis 2002 vers un populisme d’exclusion symbolisé par les fameux « Racaille » et « « nettoyage au Karcher »
 Dans la campagne électorale elle-même Sarkozy a multiplié les gestes concrets  en direction du Front National.
il a appelé publiquement à fournir des signatures à Le Pen afin que celui ci puisse se présenter. Il ne s’agit pas de paroles en l’air ; la députée UMP Nadine Morano, très proche du candidat UMP, a elle même collecté ces signatures pour Le Pen comme l'indique le Canard enchaîné, jamais démenti, dans son édition du 11 Avril 2007 : "En Meurthe-et-Moselle, par exemple, Nadine Morano, en bon petit soldat, réunit des maires ruraux début mars; “Nous étions cinq ou six à être désignés pour signer en faveur de Le Pen. Nadine nous a demandé d’envoyer nos parrainages non pas directement au Conseil constitutionnel, mais au siège du comité de soutien départemental de l’UMP. C’est elle, ensuite, qui les a emmenés à Paris”, raconte l’un d’eux".
 Puis, Brice Hortefeux ,proche conseiller de N.Sarkozy et souvent commis aux basses œuvres, a lancé l'idée de la proportionnelle afin de complaire au FN.
Au plan politique et symbolique c’est sans doute le projet de création d’un ministère de « l’immigration et de l’identité nationale » qui concrétise le plus fortement et le plus ouvertement une référence forte à cette menace d’ « envahissement » qui depuis cent ans, constitue en France la bannière  du nationalisme.
C’est aussi dans la mise en scène des meetings que se déploie cette rhétorique quand le candidat les conclut  maintenant systématiquement par la formule « vive la République et surtout vive la France »
 D’ailleurs  lorsque le Monde l’interroge le 26 Avril:
« …Avez-vous des valeurs communes avec le FN ? », Sarkozy répond : « Mes valeurs sont les valeurs de la République : travail, mérite récompense, fraternité, autorité, exigence, récompense… ».
 Cette énumération, qui s’oppose explicitement aux  termes de la devise républicaine en soustrayant la Liberté et l’Egalité, est parfaitement choisie pour sa compatibilité avec les « valeurs » du FN
  La récupération directe des voix du FN vers Sarkozy vient parachever cette campagne menée depuis 2002 .  
 Daniel Simonpieri, maire de Marignane qu'il a conquise en 1995 sous la bannière FN,  maintenant  à l'UMP, déclare ainsi sans non plus être démenti:
 «Beaucoup d'électeurs FN ont constaté que Nicolas Sarkozy disait les mêmes choses que Le Pen, mais que lui avait une chance de les mettre un jour en application. Ils ont donc voté utile. Parce qu'ils ont cessé de croire à l'accession de Le Pen au pouvoir». ( Le canard enchaîné du 25 Avril)
Sarkozy veut récupérer l’électorat et sans doute les cadres du Front National alors que se profile le retrait de Le Pen.

2)Le soubassement « théorique » de ce rapprochement avec le FN, au delà des invectives de campagne entre Le Pen et Sarkozy, est à chercher dans la tentative acharnée du candidat UMP et de son entourage, truffé d’anciens du groupe fasciste et antisémite Occident (Devedjian, Longuet…) de réhabiliter une droite dure et décomplexée dont l’effacement remonte à la guerre. Comme le résume Devedjian, cité dans le Monde du 10/04/07  : "La droite est sortie honteuse de la guerre. Depuis la Libération, la gauche exerce un magistère moral sur l'histoire, distribuant les bons et les mauvais points : à gauche le parti des fusillés, à droite les collaborateurs. Même Chirac n'a jamais dit qu'il était de droite, et Jospin n'a pas hésité à dire de la droite qu'elle était héritière d'un courant anti-dreyfusard, antisémite et raciste." Puis poursuit "Il a sorti nos valeurs de la réclusion, il redonne sa dignité à la droite, analyse M. Devedjian, pour qui "la droitisation de la société permet aujourd'hui ce réajustement idéologique qui anticipe la victoire politique". M. Guaino (rédacteur des discours de Sarkozy) renchérit : "Ce travail sur l'histoire est un travail préalable pour convaincre les gens qu'ils peuvent refaire les grandes choses qui ont été faites avant eux."
  Acharné contre ce qu'il appelle la "repentance nationale » Sarkozy  remet aussi en cause l’avancée que constitue la déclaration officielle de 1995 concernant le rôle de l'Etat français de Vichy (voir nos articles:"Sarkozy jette aux orties la reconnaissance de la participation de la France à la Shoah" et "Sarkozy encense Maurice Druon, ami et soutien de Papon")
De plus il attribue aux Allemands (et pas aux nazis !) la responsabilité unique du génocide. Or qui a promulgué un statut d'exclusion des juifs dès Octobre 1940 de manière volontaire et autonome? l'Etat français. Qui a décidé la déportation des enfants, non demandée par les nazis? Laval.
Sarkozy va chercher très loin et très à droite les sources de cette révision idéologique.
Dans son discours de Metz le 17 Avril, il commence par invoquer les mannes de Maurice Barrès: « et sur la colline inspirée de Sion, Barrès priait d’un même élan du coeur la Vierge, la Lorraine et la France et écrivait pour la jeunesse française le roman de l’énergie nationale ». Qui est Barrès ? un nationaliste d’extrême droite antidreyfusard, qui affirma notamment : "Je n'ai pas besoin qu'on me dise pourquoi Dreyfus a trahi. En psychologie, il me suffit de savoir qu'il est capable de trahir et il me suffit de savoir qu'il a trahi. L'intervalle est rempli. Que Dreyfus est capable de trahir, je le conclus de sa race…Quant à ceux qui disent que Dreyfus n'est pas un traître, le tout, c'est de s'entendre. Soit ! Ils ont raison : Dreyfus n'appartient pas à notre nation et, dès lors, comment la trahirait-il ? Les Juifs sont de la patrie où ils trouvent leur plus grand intérêt. Et par là on peut dire qu'un juif n'est jamais un traître."
Maurice Barrès, "Ce que j'ai vu à Rennes", Scènes et doctrines du nationalisme, 1902, après que la justice ait reconnu que les » preuves »étaient fausses.
 Barrés est de nouveau appelé à la rescousse lors du meeting de Rouen le 24 Avril.
Quand Sarkozy cite à plusieurs reprises Jaurès et Blum, il ne s’agit nullement d’une innovation inspirée mais de la reprise de discours de l’écrivain nationaliste et ex-de gauche Max Gallo appelant dès 1996 à
" réconcilier Louis XIV et les soldats de l'an II, Péguy et Jaurès, Blum et même Brasillach (écrivain fasciste fusillé en 1946 pour collaboration et délation)  "

Face à cette entreprise sarkozyste de récriture de l’Histoire, dont l'ampleur est  sous-estimée, un vaste et profond combat s’engage: nous y participons!

MEMORIAL 98

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires