Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 22:08
L’antisémitisme de la sanglante bureaucratie algérienne.

A la veille de la visite de Sarkozy en Algérie, Mohamed Cherif Abbés ministre des anciens combattants a, dans une interview au principal quotidien arabophone El khabar, livré une diatribe antisémite: « …Vous connaissez les origines du président français et les parties qui l’ont amené au pouvoir. Saviez-vous que les autorités israéliennes avaient mis en circulation un timbre à l’effigie de Nicolas Sarkozy, en pleine campagne électorale ?(Il s’agit en fait d’une initiative privée et commerciale des soutiens de Sarkozy en Israël NDLR) Le gouvernement d’ouverture que dirige M. Sarkozy, qui a vu plusieurs personnalités de gauche rejoindre un gouvernement de droite soulève plusieurs interrogations comme pourquoi Bernard Kouchner a décidé de sauter le pas, cela ne s’est pas fait pour des croyances personnelles. Ceci était le résultat d’un mouvement qui reflète l’avis des véritables architectes de l’arrivée de Sarkozy au pouvoir, le lobby juif qui a le monopole de l’industrie en France… »

 
À propos d’Enrico Macias il en rajoute dans l’abjection; à la question d’El Khabar : « … L’arrivée d’Enrico Macias en Algérie a déclenché une polémique, que pensez-vous de cette visite ?
Mohamed Cherif Abbés répond: "l’arrivée de Hamlaoui Mekracha, ex-ministre des anciens combattants avec Jaques Chirac était une provocation. La venue d’Enrico Macias est une provocation mais à un degré moindre car il n’est pas d’origine algérienne, contrairement au premier qui a été considéré comme un traître…». Macias, né à Constantine, est ainsi retranché de son lieu de naissance parce qu’il est juif.

 
Mr Abbés rejoint ainsi les dénonciations de Le Pen à propos des origines de Sarkozy (voir Le Pen et les "3 grands-parents étrangers" de Sarkozy ) et de Le Pen encore à propos de la nationalité Rachida Dati (voir  Le Pen récidive contre Rachida Dati )

Le « recadrage » de Bouteflika
Face au scandale diplomatique, le président algérien, élu de la fraude et du choix des généraux qui contrôlent le pouvoir, aurait corrigé les propos de son ministre.
Mais Bouteflika lui-même a recours à la rhétorique antisémite.
Comme l’a révélé le Canard Enchaîné du 30 août 2006, jamais démenti depuis, le premier secrétaire du parti socialiste français a,  lors de sa visite en Algérie les 8 et 9 juillet 2006, été confronté aux propos suivants de Bouteflika, le président algérien : « Les chambres à gaz utilisées par les nazis contre les juifs étaient beaucoup plus propres que les fours à chaux utilisés par l’armée française contre les fellagas ». Bouteflika s’est aussi « inquiété » de l’état du PS français et l’ainsi interpellé : « Monsieur Hollande, on dit que l’influence des juifs est extrêmement forte dans votre parti. Comment comptez-vous faire pour la réduire ?...
 
Le régime algérien manie de longue date l’antisémitisme
 
Pierre Vidal Naquet dans son livre  les « Assassins de la mémoire » (Point Collection Essais) rappelle la période autour du procès Barbie, défendu par l’avocat J.Vergés, très proche du régime algérien :
« …Le procès de Klaus Barbie (11 mai - 4 juillet 1987) allait mettre à l'épreuve ce changement des valeurs. La guerre d'Algérie lui servit ( à Vergès NDLR) de rampe de lancement… A un hebdomadaire algérien de Paris qui consacrait un numéro au 25e anniversaire du pogrom du 17 octobre 1961, il déclarait, après avoir rappelé qu'il venait de porter plainte au nom de clients algériens pour « crimes contre l'humanité », que la cour de Cassation devrait dire « si le crime contre l'humanité est seulement le crime commis par des nazis contre des Juifs, ou bien s'il concerne le crime beaucoup plus grave, beaucoup plus actuel, beaucoup plus effrayant pour l'avenir, le crime commis par les impérialistes contre les peuples en lutte pour leur libération ». Des nazis, des Juifs; les mots n'étaient pas choisis au hasard, ils relevaient de la réfection de l'histoire. Cette campagne, J. Vergès alla la poursuivre en Algérie en avril 1987 ce qui entraîna d'avril à juin 1987, dans les hebdomadaires algériens (officiels) Algérie Actualité et Révolution africaine, de violentes attaques antisémites, dirigées en particulier contre Jean Daniel… »

MEMORIAL 98

 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires

Jacqueline SIMON 29/11/2007 23:18

Pouvait-on attendre autre chose ? Même adversaire politique de Sarkozy, on ne peut tolérer de tels propos antisémites et anti-occidentaux. Nous luttons chaque jour pied-à-pied contre l'amalgame chez les partisans de Le Pen, nous ne saurions l'accepter ailleurs. La vigilance s'impose d'autant plus que l'antisémitisme ne se limite pas à l'autre côté de la Méditerranée. C'est le quotidien de nos banlieues et la judéophobie des pauvres est aussi inacceptable que celle des riches et des anciens dominés devenus chefs.jacqueline Simon