Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 23:49

 

Les médias titrent sur des affrontements inter-ethniques entre Hans et Ouïgours.

Le terme est ambigu et évoque des  bagarres de bas étage entre des populations  qui en seraient demeurées au stade de l'ethnie. Ainsi les Ouïgours  ne  constitueraient pas un peuple opprimé et dominé par la dictature chinoise.
Celle-ci utilise pourtant intensément le chauvinisme contre les minorités nationales, comme au Tibet l'an dernier.

 
 
De plus en tant que musulmans et  turcophones, les Ouïgours sont immédiatement stigmatisés comme islamistes. Le régime chinois a ainsi protesté après la libération par les Etats-Unis d'un groupe d'Ouïgours qui étaient détenus depuis plusieurs années à Guantanamo. La Chine réclamait qu'ils lui soient livrés, mais l'administration Obama a heureusement décidé de les libérer dans un archipel du Pacifique.
 
Dans la répression et les massacres actuels, il s'agit de bien autre chose, qui rappelle le sort des populations du Caucase dans la Russie de Poutine. Le régime russe reprend à son compte la conquête tsariste et l'oppression stalinienne, discrimine les populations caucasiennes de la fédération et les massacre quand elle se révoltent comme en Tchétchénie. Le parti communiste chinois poursuit également la tradition de l'oppression des nationalités dans l'Empire du Milieu  (voir notre article précédent Chine: la défaite, 20 ans après ).
 
 
Le peuple ouïgour se révolte contre cette dictature du régime et contre la colonisation qui lui est imposée, comme aux Tibétains. Le Xinjiang, ou Turkestan Oriental, a été annexé sous le règne conquérant des empereurs chinois puis avait reconquis sa liberté.
En 1947, Mao fit venir à Pékin, sous prétexte de négociation,  les dirigeants nationalistes qui tentaient de préserver leur république indépendante, leur avion s'écrasa le 27 août 1947, et l'ensemble de la direction nationaliste ouïgoure fut décimée. Le traquenard est fortement suspecté. Trois mois plus tard, les troupes de l'armée populaire de libération (APL) faisaient leur entrée dans la capitale, Urumqi.
 
 
Depuis 1949, le Xinjiang est totalement entre les mains des autorités de Pékin, malgré son appellation officielle et formelle de République autonome. Dès 1950, une politique d'émigration massive de Hans de l'est de la Chine fut lancée. Aujourd'hui, près de la moitié des 20 millions d'habitants du Xinjiang sont Han, bien souvent des paysans pauvres venus de l'Est et du Centre de la Chine. Les Ouïgours sont eux amenés à émigrer vers les villes chinoises et y subir les mêmes discriminations que les originaires du Caucase en Russie.
 
 
Le régime chinois est totalement responsable de la situation actuelle au Xinjiang, des affrontements et des morts.
 Nul doute qu'il peut compter sur le soutien de ses alliés « antiterroristes » du groupe de Shanghai dont la Russie de Poutine et l'invité d'honneur de leur toute récente rencontre, Ahmadinehjad qui s'y fit adouber alors que la population iranienne manifestait et subissait la répression.

MEMORIAL 98
 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires

tipanda 09/07/2009 00:35

Il serait temps que les bonnes âmes daignent s'intéresser aux Ouïgours. J'en avais déjà fait la remarque lorsque le Tibet occupait toutes le antennes ; les tibétains, malheureusement, n'étaient pas les seules victimes de la colonisation chinoise mais ils avaient la chance de disposer d'un excellent chargé de communication en la personne du Dalaï Lama. Les Ouïgours, eux, sont musulmans et la Chine n'a aucun mal à discréditer leur combat en se servant du repoussoir islamiste et terroriste. En réalité, ce pays, autrefois nommé Turkestan oriental, est le lieu d'un islam traditionnellement débonnaire et même joyeux, les Ouïgours sont réputés pour leur goût de la musique et de la danse, pas grand chose de commun avec les talibans.Il est toutefois à craindre qu'à force de brimades et d'injustice, le gouvernement chinois ne finisse par fabriquer chez les Ouïgours le terrorisme du désespoir, avec la bénédiction de l'occident qui avale toutes les définitions simples.