Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 17:59

 

Après les résultats des cantonales et les déclarations de Guéant , une thérapie s’impose.

Quoi de mieux qu’un éclat de rire ?

Souâd Belhaddad, contributrice de ce site

(voir

Algérie, antisémitisme: un texte de Souâd Belhaddad

France-Rwanda: escalade et négation )

nous soigne sur scène, à Paris cette fois ci.

 

BEAUCOUP DE CHOSES À VOUS DJIRE

SPECTACLE HUMOURISTCHIQUE de et par SOUÂD BELHADDAD

reprise du 24 mars au 10 avril 2011

du jeudi au samedi à 20h30 , les dimanches à 17h

Confluences

Maison des Arts Urbains 190 Bd de Charonne 
75020 Paris

www.confluences.net link (tous les détails et un extrait du spectacle)

Réservation vivement conseillée

 

01 40 24 16 46 ou resa@confluences.net

 

 

La françitude, l’algéritude, l’identité pluri-nationale ? Les boucheries musulmanes, les épouses du président de la république, le mariage entre les noirs et les catholiques ?... Fatchima (la mère) a un avis sur tout-tout-tout !

 

 Hayat  (la fille) diplômée de Sciences Po, concours de l’Ena, est chargée de com’ au ministère de la Visibilité. Et va devenir, selon les directives gouvernementales, une « discrimination positive » à elle seule. Comment ne pas mettre son job en péril  alors que sa cousine Fairouz, qu’elle adore, a besoin de prolonger son visa ?....

 

DEBATS A L'ISSUE DE REPRESENTATIONS:

 

 - dimanche 3 avril 2011:préjugé, pré...judice

 

avec ROKHAYA DIALLO des INDIVISIBLES et MARC CHEB SUN de RESPECT MAGAZINE

 

 

- samedi 9 avril 2011: Endiguer la vague raciste?

 

 avec PIERRE HASKI de RUE 89, BENJAMIN ABTAN de SOS RACISME, 

 

De fil en pelote

 

 «  La vérité Monique ? Tu veux que je me réveille le matin et que je me dise : “ Est-ce que je suis Fatchima d’ici ou Fatchima de là-bas ? ” Nan ! Je me réveille, le matin et je me dis : «  Hou là, la qu’est ce que j’ai envie d’un café ! ” Comme toi Monique ! »…

 

 Le ton est donné et Fatchima va nous dire ses mondes, son identité, sa dualité, son «  entre deux je ». Ici, là-bas…

 

Fatchima, sa fausse naïveté et son franc parler, son bon sens et son avis sur tout ?

 

 Avec Monique sa confidente, avec Monsieur Bernard «  le bras droit de la tête du directeur », avec la « sousoulogue » et ses questions qui fatiguent, avec Freddy, le voisin qui dit «  chez nous «  pour la France, pour l’Algérie mais aussi pour Tel Aviv, avec tous ces petits riens qui font le quotidien de l’humain…Ici, là-bas. Chez elle.

 

Fatchima et avec elle, toutes les voix de ces femmes anonymes, étonnamment libres et drôles dans leurs verbes, qui surgissent de l’ombre du silence et de la soumission où on a voulu les maintenir.

MEMORIAL 98

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires

Milla 27/03/2011 21:40



une bouffée d'oxygène dans cette cacophonie irrespirable ;-)