Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 23:28
 

 Allons à l’essentiel:

Behring Breivik a commis un massacre politique précisément orienté. Il ne s’agit ni d’un attentat-suicide, ni d’un acte « aveugle ».

Il a abattu individuellement des jeunes participants à un rassemblement de jeunes de la gauche travailliste après s’en être pris au siège du gouvernement.   

Il a dit  lui-même qu'il avait voulu s'en prendre au Parti travailliste, au pouvoir en Norvège, parce que, selon lui, ce parti a trahi le pays. Breivik a voulu «  porter un coup d'arrêt au recrutement de nouveaux membres au sein de ce parti », selon lui, « favorise la venue massive de musulmans en Norvège ».

Nous avons déjà entendu cette argumentation à de nombreuses reprises de la part de ces partis qui sont présents dans beaucoup de pays  d’Europe de l’Ouest

 C’est le cas notamment en France, en Italie, en  Autriche, aux Pays-Bas, au Danemark, en Belgique, en Suisse…

Ces partis, plus ou moins relookés,  concentrent leur agitation sur  la défense de l’identité nationale et la dénonciation des musulmans et  des immigrés.

Ils ont connu une victoire importante lors du référendum suisse sur les minarets ( Suisse : nouvelle victoire de l’extrême-droite)

Dans plusieurs pays, la droite traditionnelle cherche la voie d’une alliance avec ces partis parfois nommés "populistes".

Les partis d’extrême-droite « populistes » et islamophobes européens, ainsi que leurs alliés dans les partis de la droite traditionnelle  tentent déjà de faire passer  Brievik pour un dément isolé. Ils tenteront de faire valoir que ce n'est pas ce qu'ils voulaient dire lorsqu'ils parlent de « guerre totale » contre l’immigration et les musulmans.

(voir Europe : une marée brune ?)

Breivik a pourtant largement participé aux activités du parti norvégien de la droite radicale, nommé étrangement Parti du Progrès, ouvertement xénophobe dans un pays qui n’est pas confronté à une  crise sociale. 

Malgré l’image bucolique qui s’attache à elle, la Norvège a connu dans son histoire une convulsion violente qui a laissé des traces profondes : lors de 2e guerre mondiale, un gouvernement pronazi a été mis en place sous la direction de Quisling, dont le nom est d’ailleurs devenu le symbole de la collaboration avec un occupant.

Mais au-delà des particularités norvégiennes et scandinaves, c’est toute l’Europe qui est percutée par l’onde de choc de ces crimes.

Ils interpellent directement les partis de droite qui ont choisi la xénophobie comme instrument de conquête ou de maintien au pouvoir.

 L'extrémisme politique de droite, nourri de nationalisme et de xénophobie,   a cessé d'être un tabou puisque des dirigeants de la droite aussi déterminants que  Sarkozy, Angela Merkel et Cameron défendent tous trois l'idée que ce qu'ils nomment péjorativement le « multiculturalisme »  est un échec dans leur pays et qu’il faut « serrer la vis » contre les étrangers. (voir Europe : vague de racisme, les gouvernements responsables)

Quand un ministre de l’intérieur français martèle qu’on « ne se sent plus chez soi » n’encourage-t-il pas ainsi une atmosphère de violence ? 

Entre autres crimes de la haine dans notre pays, rappelons que le 1er mai 1995 Brahim Bouaram, jeune marocain de 29 ans, a été assassiné par des militants d'extrême droite participant à un cortège du Front National qui l'ont jeté à la Seine.

D’ailleurs un dirigeant national du Front National, Laurent Ozon, membre de son bureau politique et  proche de Marine Le Pen, a posté plusieurs messages dans lesquels il « explique » ainsi le crime de Breivik :

"Expliquer le drame d'Oslo: explosion de l'immigration: X6 (multipliée par 6, NDLR) entre 1970 et 2009".

(voir Qui veut se faire piéger par Marine Le Pen ?

Sarkozy-Le Pen: l’apocalypse ? )

 

Le drame d’Oslo doit constituer le point de départ d’une grande et profonde contre-offensive contre la xénophobie et l’extrême-droite.

 

MEMORIAL 98

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires

Albert Jäger-Sthul 27/07/2011 11:15



Bonjour,


Juif, marrxisme dans l'âme, "ancien" militant communiste...je combat depuis toujours la xénophobie, toute forme de racisme. J'ai été aussi militant d'une petite association : "Rencontres
progressistes juives" avec laquelle je luttais pour la reconnaissance d'un état palestinien viable... j'ai partcipé pour cela à des manifs dans Paris, manifs que j'ai du quitter, ne supportant
pas d'entendre crier "mort aux juifs"...lors de la manif du 1er mai dernier, en passant devant les magasins juifs au bout du Bld Voltaire, les provocations de manifestants pseudos-de-gauches,
européens et magrhébins, craint des slogans anti-juifs m'ont à nouveau ulcéré!!! J'ahabite Drancy dans le 93 et dans cet environnement populaire j'avoue parfois ne pas me sentir à l'aise, être
rejeté dans certains quartiers et dans certains magasins!!! La solution n'est pas seulement une politique de gauche, même si c'est celle que pour laquelle je me bats dans toutes les dicussions!!!


Je veux bien que l'on rejette la responsabilité sur l'impérialisme, sur une société injuste qui repose sur l'exclusion...mais il y a autre chose, un phénomène plus profond et je reste persuadé de
plus en plus, qu'il y a un rejet des fondements du siècle des lumières, un rejet de la démocratie par un grand nombre de personnes qui profitent de l'ouverture permise par les systêmes
démocratiques pour avancer leurs propres pions...


Ce qui me gène, c'est que mes paroles semblent rejoindre les thèses avancées par ceux que je combats!!! Mais plus de vingt ans de pouvoir à gauche, une gauche qui continue à défendre l'économie
de marché et ses thèses libérales, tout cela me déstabilise de plus en plus et fait que le tapis de l'extrême droite est de plus en plus déroulé...il est évident que la solution n'est pas dans la
droite actuelle et encore moins toute extrême droite...que le centre pour moi, cela n'existe pas sur le fond...mais que  cette solution ne se trouve pas  non plus auprès de ceux qui ne
ne sont pas prêts à "foutre en l'air" un systême économique destructeur de notre espèce humaine et de notre planète...et qui ne font que de l'electoralisme auprès de groupes culturels (je parle
très clairement des défenseurs de l'Islam) groupes pas du prêts de leur côté à défendre une société "démocratique" et réellement laïque telle qu'elle est clairement définie dans le "Contrat
social" de Rousseau...


Tous me font peur...la droite bien sur, mais aussi une pseudo gauche qui "borde le lit" de l'extrême droite...Dans la mesure où cette pseudo-gauche ne désire pas prendre le taureau par les
cornes pour mettre à terre la crise qui enserre notre pays et l'ensemble de la planète, cette crise s'emplifira et favorisera les partis populistes...partout et même en France...la responsabilité
n'en incombe pas à la droite, mais à la "gauche"...c'est pour cela que depuis quelques années, je ne me sens plus prêt du tout à voter socualiste au deuxième tour!!! Et je précise bien quel que
soit l'adversaire de ce deuxième tour...je ne m'en sens pas responsable!!!


C'est aux politiques qui se disent "de gauche" de prendre leurs réelles responsabilités...


Désolé de certainement vous choquer...


Cordialement,


Albert



tipanda 26/07/2011 00:57



Il se voyait probablement en continuateur de ses ancêtres vikings mais sa façon d'agir est plus proche des tueries collectives rencontrées à plusieurs reprises aux Etats Unis qu'il doit pourtant
trouver bien décadents.