Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 00:15

 

La publication par une soldate de photos la montrant souriante devant des prisonniers palestiniens en situation humiliante révèle la dérive d’un secteur important de la société israélienne. 

La jeune femme à l'origine du scandale, Eden Aberjil,s'est étonnée de la polémique provoquée par la publication et a affirmé ne pas la comprendre.

Dans des échanges ultérieurs publiés dans la presse locale, elle revendique maintenant son geste au nom de la défense « d’un état juif sioniste » et elle ajoute qu’’ elle aurait avec plaisir tué des Arabes » 

Certes un porte-parole de l'armée s'est dit préoccupé par le fait que de telles photos aient pu être prises, "ce qui constitue une violation flagrante de notre code éthique". Depuis plusieurs soldats ont été interpellés pour avoir pris des clichés semblables

Mais les associations de défense des droits de l’homme ont montré que cette pratique était en fait  très répandue.

"C'est devenu la norme pour des soldats de prendre ce genre de clichés, qui traduisent des situations vécues au quotidien par eux et par des Palestiniens" a précisé Yéhouda Shaül, représentant l'ONG "Brisons le silence" (Shovrim Shetika en hébreu), à l'origine de la diffusion de ces nouvelles images. Elle considère, avec raison, que ce phénomène barbare est la conséquence d’une  emprise militaire prolongée sur les populations civiles palestiniennes.

L’occupation des territoires palestiniens depuis 1967, le développement d’une colonisation massive ont plongé toute la société dans une crise morale qui se traduit aussi dans le projet gouvernemental d’expulser une partie des enfants de travailleurs immigrés légaux présents dans le pays. .

Sur ces nouvelles photos diffusées par « Brisons le silence », on peut voir des soldats entourant une jeune prisonnière à genoux, ou encore un soldat couché à côté d'un prisonnier assis les mains dans le dos ou encore un militaire posant à côté d'un Palestinien blessé emmené en ambulance.

Cette ONG, fondée par des soldats, révoltés après leur service militaire, recueille depuis plusieurs années les témoignages de soldats ayant servi dans les territoires palestiniens.

Elle a besoin de soutien, au moment où une campagne de type maccarthyste est lancée contre les associations de défense des droits de l’homme par un mouvement dénommé «  Im Tirzu «  qui s’attaque aussi à la liberté d’enseignement et de recherche dans les universités.

 http://www.shovrimshtika.org et aussi http://www.btselem.org

(voir sur ce site Gaza : nouveau crime )

Memorial 98

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires

tipanda 21/08/2010 23:57



Même si nos points de vue diffèrent, je n'ai pas mis en cause votre bonne foi et je ne vous permets pas de douter de la mienne.



tipanda 20/08/2010 23:34



Nul besoin de chercher longtemps pour faire le rapprochement avec certaines photos prises en Irak et le scandale qu'elles ont provoqué. Les mêmes causes provoquant les mêmes effets, on peut
considérer qu'il y a eu bêtise et imprévoyance de la part de la soldate qui a cru amusant de se livrer à un bis repetita de mauvais goût.


Ceci étant, il faut raison garder. Parmi les horreurs et les tortures pratiquées dans les prisons de tous les pays, ces photos ont l'allure d'une blague de potache.



memorial98 21/08/2010 15:16



"Bêtise, imprévoyance, blague de potache..." on pourrait ajouter: mauvaise foi d'un tel commentaire.



tipanda 20/08/2010 09:30



Pas de panique ! Il y a des cons et des connes partout, ne généralisons pas ... d'autant qu'il est facile de trouver à qui le crime profite.



memorial98 20/08/2010 19:47



Regard biaisé et humanisme sélectif