Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 22:54

 

 

 

Nous publions le courrier adressé  le 11 novembre  par le président de l’association Mémorial 98 au président de l’Alliance Israélite Universelle (courrier électronique). A l’occasion de son 150e anniversaire, cette vénérable institution organise une conférence solennelle.

La première intervenante de ce colloque est Mme Chantal Delsol, connue comme une représentante de la droite catholique, qui traitera de « l’Universel et la marque de l’enracinement » (voir ci-dessous le programme du colloque).

Or Mme Delsol est connue pour ses prises de position politiques et notamment pour son soutien explicite à l’alliance avec le Front national lors des élections régionales de 1998 dans la région Rhône-Alpes.

Il ne s’agit ni d’histoire ancienne ni d’un péché véniel ; les relations avec l’extrême droite hantent  la vie politique et sociale du pays depuis plus d’un siècle et sont évidemment d’une importance capitale quand une organisation juive se penche sur l’identité.

La lettre au Président de l’AIU est reproduite avec quelques corrections de forme.

 

Monsieur le Président,

 

Ayant lu dans la presse que l'AIU organise le 14 Novembre  une conférence à  l'occasion de son 150e anniversaire, avec comme invitée-vedette Mme Chantal Delsol, je me permets de vous faire de ma stupéfaction et de ma protestation. 

En effet Mme Delsol a pris position publiquement en faveur d'une alliance politique avec le Front national, lorsque celle-ci pût se réaliser, à l'occasion des élections régionales de 1998. De très nombreux articles de presse de l'époque en témoignent.

Un portrait de Mme Delsol, paru dans le journal Le Monde dans son édition du 15 juin 2002 (p. 34 ) donc plusieurs années après ces événements, documente précisément cette posture inchangée:

"...Mais Chantal Delsol, c'est aussi Chantal Millon-Delsol, l'épouse de Charles Millon, réélu en 1998 à la présidence du conseil régional de Rhône-Alpes avec l'appoint des voix du Front national... Elle ne l'en a pas moins soutenu dans des choix : "Le Front national avait donné son soutien sur un programme précis", justifie-t-elle. "De plus, il y a comme une imposture à faire d'un côté du FN un parti légal, et de l'autre à ériger une sorte d'ordre moral au nom duquel accepter ses voix serait inadmissible."

À ma connaissance, elle n'est jamais revenue depuis sur cette prise de position.

Est il possible de débattre de « l'Universel et de la politique des identités » avec une personne qui banalise une alliance politique avec un parti xénophobe, dont les principaux dirigeants ont été condamnés pour négationnisme et incitation à la haine raciale? 

Il s'agit bien sûr de M. Le Pen mais aussi de Mr Gollnisch dirigeant du Front national dans la région Rhône-Alpes, partenaire de l'alliance nouée à l'initiative de Mr Million et qui entraîna notamment un énorme scandale au Mémorial des enfants d'Izieu. En raison de son alliance avec le Front National,  Mr Millon fût chassé du Mémorial le 19 Juillet 1998 à l'initiative de Mme Lagrange, présidente de l'Amicale régionale des déportés d'Auschwitz.

 

Dans l'attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur le Président, l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

 

Pour l'association Mémorial 98…

 

 MEMORIAL 98

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires