Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 12:37

Papon: l'impunité d' une  double carrière de massacreur

N'oublions pas que Papon a bénéficié d'une clémence exceptionelle puisqu'il a échappé à la justice de 1981 à 1997 malgré la révélation en 1981 de son rôle dans la déportation des juifs de Bordeaux, qu'il n'a jamais été jugé pour les massacres d'octobre 1961 et de Charonne et qu'il a été libéré de prison sur la base d'une "expertise " de médecins complaisants mandatés par la justice; ces experts l'ont déclaré "grabataire" ce qui lui a permis de rentrer tranquillement chez lui.
Souvenons nous qu'il a été un haut dirigeant de la droite UDR et trésorier de ce parti ancêtre de l'UMP, ministre de Barre et Giscard.

Son procés s'est terminé en Avril 1998 au moment même où dans 5 régions la droite a fait alliance avec le Front National
Nous rendons hommage à Michel Slitinsky dont le courage et l'obstination ont permis la mise à jour de ce qui allait devenir l'affaire Papon

Memorial98



Michel Slitinsky n'oublie pas les 225 enfants déportés




BORDEAUX (Reuters) - Michel Slitinsky, porte-parole des parties civiles au procès de Maurice Papon, a mis en avant la "responsabilité" de l'ancien fonctionnaire du régime de Vichy dans la déportation de 225 enfants, samedi après l'annonce de son décès.

Michel Slitinsky, âgé aujourd'hui de 82 ans, fut à l'origine de la mise à disposition de la justice des premiers documents ayant permis de poursuivre Maurice Papon.

"C'est un événement auquel on était préparé. On gardera toujours en tête sa responsabilité à l'égard des familles qu'il a fait déporter. Un chiffre me vient en tête: 1.660 personnes dont 225 enfants partis dans les trains depuis Bordeaux", a déclaré Michel Slitinsky à Reuters.

"On ne peut pas oublier les enfants. A leur égard, il aurait pu faire un geste, c'est à dire éviter de les jeter dans les bras des pourvoyeurs des camps et surtout faire glisser les listes au fond de ses tiroirs", a ajouté celui dont le père, le frère et la tante sont morts à Auschwitz, en Pologne.

Lui-même n'a pas connu les camps : il avait réussi à échapper aux policiers français qui étaient venus l'arrêter dans la nuit du 19 octobre 1942. Il était ensuite entré dans la clandestinité, puis dans la résistance.

Pour Michel Slitinsky, qui n'a eu de cesse de voir Maurice Papon condamné, "la cour d'assises a fait la démonstration qu'il avait pris des responsabilités très graves à l'égard d'une communauté. Il a prétendu qu'il n'était pas antisémite mais le résultat était le même. En définitive, il a voulu se dérober, il n'a pas reconnu le jugement et a voulu s'exonérer de tous les maux".

Près de neuf ans après la condamnation de l'ancien secrétaire général de la préfecture de la Gironde, Michel Slitinsky regrette que d'autres n'aient pas été poursuivis.

"Si Papon a été poursuivi, souligne-t-il, on a laissé 44 autres haut fonctionnaires selon les archives allemandes qui ont fait le même travail que lui et ont été de fidèles collaborateurs des Allemands".

"Moi, j'aurais souhaité qu'il y ait d'autres Slitinsky pour les poursuivre dans les autres villes de France", a-t-il dit.

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires