Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 22:29
1915/2008 : « les génocides vous regardent »
Arméniens, Juifs, Tutsis, Darfouris : un mur contre le déni


Le dimanche 27 avril 2008 de 10h à 20h, sur le Parvis de Notre-Dame de Paris, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] rendra hommage aux victimes des génocides arménien, juif et tutsi ainsi qu’à celui en cours au Darfour.
Un mur de 8 mètres de long sera dressé pour dénoncer le négationnisme dont ces génocides font l’objet. Le public sera invité à apposer sur le mur, un symbole de la vigilance face au déni, en collant des phrases sur toute sa surface : « Les génocides, ça me regarde »,  « Plus jamais ça », « Le négationnisme est la phase ultime d’un génocide », « Il n’y a pas d’avenir pour une humanité qui cautionne le génocide », « La négation d’un génocide, c’est le double meurtre », « Les négationnistes sont les assassins de la mémoire », « Le négationnisme, c’est l’anti-histoire », « Les négationnistes n’expriment pas une opinion : ils perpétuent le crime », « Watch denial, Stop denial ». Disponibles en arménien, hébreu, kynyarwanda, arabe, allemand, anglais, chinois, espagnol, français, kurde, russe et turc, ces citations témoigneront de l’universalité des messages proposés.

Comme chaque année*, les stèles de la vigilance arménienne contre le négationnisme (sur les thèmes : génocide arménien, un siècle de génocides en Turquie, négationnisme, crimes imprescriptibles, haine raciale, Europe, travail de mémoire, droits de l’homme) et la stèle en hommage au journaliste Hrant Dink**, complèteront ce dispositif de sensibilisation aux génocides et à leur négation.

Cette année, des toiles originales réalisées à cette occasion par des artistes-peintres de l’APAF [Association des Plasticiens Arméniens de France]*** et consacrées aux victimes arméniennes, juives, tutsies et darfouries, seront exposées au recto des stèles.

Avec le soutien de :
Collectif Urgence Darfour
Centre Simon Wiesenthal
Ibuka France
MEMORIAL 98
Association of opponents to genocides Francfort sur le Main - Allemagne
 Communauté Rwandaise de France
Vigilance Soudan
Working Group Recognition Against genocide
for international understanding  [Berlin - Allemagne]
www.aga-online.org
Urgences Afrique
CPCR [Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda]

MEMORIAL 98

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires

youfar 21/08/2008 15:28

Le projet Fest's Africa est l'un des meilleurs exemples prenant l'art ( cinéma et littérature) comme moyen pour réhabiliter la mémoire du million de victimes qu'a causé le génicide rwandais(en un intervalle de presque 3mois)Djedanoum et ses compagnons de voyage, entre autres le Sénégalais Boubacar Boris Diop, le Guinéen Tierno Monénembo, le tchadien Pour eux, la tragédie rwandaise n'a pas eu d'echos dans la communauté internationale;Pour eux, pouvoir créer les mots pour dire le génocide serait  le seul moyen permettant de péréniser le souvenir de cet episode douloureux afin que cela ne se reproduise plus;ni en Afrique ni ailleurs;mais on voit que malheureusement, l'histoire se répéte au Darfour....