Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 01:26
 Blocage de la parade néo-nazie dans le quartier juif de la capitale tchèque.

Depuis des semaines la ville de  Prague se préparait.
Le défilé prévu par le « Mouvement des Jeunes Démocrates nationalistes » (MND, groupuscule néo-nazi), officiellement pour protester contre la présence militaire tchèque en Irak, avait été interdit par les autorités municipales mais les organisateurs l'avaient maintenu. Les néonazis entendaient parader dans le quartier juif ancien de la ville le 10 Novembre,  jour même de l’anniversaire de La "Nuit de Cristal" Il s ‘agit pour eux demarquer le grand pogrom mené par les nazis dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938 en Allemagne, quand les devantures de 7.500 magasins juifs furent brisées (d'où le nom élaboré par les nazis de Kristallnacht/Nuit de cristal ), 267 synagogues pillées et incendiées et au moins 91 juifs assassinés.

Plusieurs contre-manifestations civiles ou religieuses se sont donc déroulées à Prague, lors d’une mobilisation sans précédent pour un pays où les protestations publiques sont rares et où les rassemblements néo-nazis n'ont jamais suscité de telle réaction. Les contre-manifestants issus de la gauche, de groupes anarchistes et de la communauté juive ont pu empêcher les néo-nazis de parader.
"Plus jamais ça", proclamaient des pancartes, à proximité du musée à la mémoire des 77.297 juifs de Tchécoslovaquie victimes de la Shoah.

Les néo-nazis aiment provoquer et défiler dans les quartiers juifs. Un des exemples les plus fameux est la tentative du parti national-socialiste des USA d’organiser en 1977 un défilé en uniforme dans le quartier à forte population juive de Skokie à Chicago. Ce projet avait provoqué une immense controverse politique et légale avant d'être bloqué.

La provocation pragoise s’inscrit dans un contexte régional et européen préoccupant.
Les néonazis relèvent la tête et s’activent en Allemagne où ils ont des élus dans plusieurs parlements régionaux mais aussi en Pologne, en Russie, en Serbie avec la tentative récente de manifester dans la ville multiethnique de Novi Sad, d’ou furent déportés de nombreux Juifs.
La présence de groupes se réclamant du nazisme dans des pays qui furent ravagés par cette barbarie ajoute à l’inquiétude devant la violence antisémite et xénophobe.
Il est temps de combattre cette vague brune !

Memorial 98


Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires

Jacqueline SIMON 11/11/2007 11:00

C'est toute l'Europe du Centre et de l'Est qui paraît bien contaminée. A l'Ouest, les démocraties "historiques" sont atteintes par un relativisme préoccupant qui conduit à mettre systématiquement sur le même plan nazisme et communisme. Parce que l'Europe orientale a souffert du stalinisme et qu'elle s'en est débarrassée, on la croit immunisée contre tous les totalitarismes et on ferme les yeux sur le retour du nazisme. Certes, l'Histoire ne repasse jamais les plats ... mais le danger est bien présent. Puiqu'aujourd'hui aucun mur ne nous sépare plus, il faut savoir dire leur fait comme si les événements survenaient chez nous.Jacqueline Simon