Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

9 juin 2007 6 09 /06 /juin /2007 20:18
Nous publions ci-dessous un éditorial de Gaston Viens, maire d’Orly et résistant dès 1941, ami de notre combat, pour le journal d’Orly diffusé à tous les habitants de la ville.

GUY MOQUET
Orly ne peut que se réjouir de l’hommage rendu par la Nation à Guy MOQUET.

Engagé à 16 ans dans la Résistance. Guy MOQUET a été désigné par le ministre de l’intérieur de Pétain, avec 27 de ses camarades comme otage, pour venger la mort d’un officier nazi. Il a été choisi pour son engagement communiste, car pour le gouvernement de Vichy, les communistes n’étaient pas de bons français. Le 22 octobre 1941 ils étaient fusillés à Châteaubriand.
Il est choquant  que l’on utilise la mémoire de GUY MOQUET, pour mieux faire passer une décision indigne pour notre pays, celle de créer un ministère de « l’immigration et de l’identité nationale ». Un ministère qui fera le tri entre les « bons » et les « mauvais » français.
Les mots ont un sens,  associer « immigration » et  « identité nationale » c'est, inscrire l'immigration comme « problème » pour la France et les français  dans leur existence même.   
Ce rapprochement rappelle les heures les plus sombres de notre histoire dans laquelle on a désigné l’étranger, comme le responsable des maux de notre pays.
Alors que notre République s’est construite par l’intégration, sur la base des principes de Liberté d’Egalité et de Fraternité, ce ministère menace d'installer la division.
Depuis deux  siècles, les étrangers, ont contribué à  développer, transformer et à enrichir notre Pays. Guy MOQUET n’est pas mort pour qu’un jour on expulse de France des jeunes de son âge et des adultes au prétexte qu’ils ne sont pas français.
« J’aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c’est que ma mort serve à quelque chose. »
Nous n’oublierons pas le message de Guy MOQUET."

Gaston VIENS, maire d’Orly,  est né en 1924 comme Guy Moquet . Adhérent des jeunesses communistes, il rejoint les FTP en 1941 et mène l’action clandestine contre le STO. Arrêté par la police de Vichy le 14 juillet 1943 il est jugé par le tribunal spécial d’Aix en Provence puis détenu au camp de Saint Sulpice.
Déporté  à Buchenwald en Août 1944, il participe à libération du camp le 11avril 1945 aux côtés des ses camarades des brigades internationales.

Orly compte une avenue Guy Moquet , des salles de convivialité Guy Moquet,  une
avenue des Martyrs de Châteaubriand.

MEMORIAL 98



Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires

Jacqueline SIMON 01/07/2007 16:29

Difficile de connaître en détail la pensée de Guy Môquet, en particulier sa position sur le pacte germano-soviétique... Il faut quand même garder à l'esprit que, malgré la discipline liée au centralisme démocratique, il y a eu des résistants communistes dès le début de la guerre, et plus nombreux qu'on ne le dit généralement. De toute façon, ni le PC ni Sarkozy n'ont la propriété de son sacrifice ou de sa malchance assumée.Jacqueline Simon 

Pierre G. 16/06/2007 23:19

Guy Môquet n'a jamais été résistant, pas du moins au sens où l'entend l'historiographie française lorqu'elle évoque cette date.En octobre 1940, date de son arrestation, l'Allemagne et la Russie était liées par un accord. Le père du jeune Guy a d'ailleurs été déporté en Algérie pour avoir soutenu cet accord, preuve de la connivence entre les deux régimes.En revanche, il est vrai que c'est en tant que communiste que Guy Môquet fut arrêté et proposé par le gouvernement français comme victime après le meurtre de l'officier.

Jacqueline SIMON 09/06/2007 22:27

C'est toujours un spectacle révoltant que de voir la carrière d'hommes politiques bien vivants se repaître des cadavres glorieux, des amazing graves, surtout lorsque ces charognards trient les morceaux à leur convenance. De Guy Moquet, Sarko garde le patriote mais néglige le communiste. Le respect des héros suppose une attention scrupuleuse à transmettre intégralement le message de ceux dont nous prétendons cultiver la mémoire. Sinon, mieux vaudrait s'abstenir d'y toucher.Jacqueline Simon