Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

L'association MEMORIAL98, qui combat contre le racisme, l'antisémitisme et le négationnisme a été créée en janvier 1998, lors du centenaire de l'affaire Dreyfus.  

Son nom fait référence aux premières manifestations organisées en janvier 1898, pendant l'affaire Dreyfus, par des ouvriers socialistes et révolutionnaires parisiens s'opposant à la propagande nationaliste et antisémite.

Ce site en est l'expression dans le combat contre tous les négationnismes

(Arménie, Rwanda, Shoah ...)

_______________________________________

__________________________________________

Retrouvez aussi le quotidien de l'info antiraciste sur notre blog d'actus :

__________________________________________________________    

________________________________________________________

Sur les réseaux sociaux : 

    

____________________________________________

_____________________________________________

 

Pour correspondre avec nous, nous proposer des articles ou des informations,

pour toute question : 

contact@memorial98.org

______________________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________

14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 23:14


La nouvelle équipe dirigeante de l’UMP est composée d’un triumvirat Gaudin-Hortefeux-Méhaignerie dont les 2 premiers se sont illustrés dans la complaisance à l'égard du Front National.

JC Gaudin, actuel maire de Marseille a, dès 1986, fait alliance avec le Front National pour être élu à la tête de la région PACA et gérer localement avec ce parti jusqu'en 1992, à coup de nominations et de désistements réciproques lors des échéances électorales. Cette gestion a servi de laboratoire et de "modèle" à des dirigeants régionaux de la droite qui ont finalisé leurs accords locaux en 1998.
Il a ensuite récupéré de nombreux cadres et élus FN locaux, rebaptisés « droite républicaine », sans avoir rien changé de leurs idées et de leurs pratiques.
Un des fleurons de ce recyclage est  Daniel Simonpieri, maire de Marignane qu'il a conquise en 1995 sous la bannière FN, intégré à l'UMP par Gaudin en 2004, qui a déclaré au lendemain du premier tour de la présidentielle de 2007:
 «Beaucoup d'électeurs FN ont constaté que Nicolas Sarkozy disait les mêmes choses que Le Pen, mais que lui avait une chance de les mettre un jour en application. Ils ont donc voté utile. Parce qu'ils ont cessé de croire à l'accession de Le Pen au pouvoir». (dans Le Canard enchaîné du 25 Avril 2007).

En 1998 lors de la grande vague d’alliances entre la droite et le FN dans les conseils régionaux, la bataille pour une telle alliance en région PACA était menée par un autre dirigeant de l'UMP, Christian Estrosi, actuel ministre et très proche de Sarkozy.
Cela ne l'a pas empêché de déclarer récemment dans la presse israélienne que Sarkozy était le « candidat naturel des juifs de France » et de multiplier les initiatives en direction des institutions juives.
 En 1998, le même Gaudin organisait la scission de l’UDF qui refusait  l’alliance avec le FN et créait le parti Démocratie Libérale avec Madelin, Raffarin…
Le second « triumvir » de l'UMP est Brice Hortefeux, proche compagnon et ami de Sarkozy qui s’est illustré ces dernières semaines par un grossier appel du pied au Front National.
A la veille du premier tour, le 13 Avril,  il s’est déclaré en faveur de l’élection de députés à la proportionnelle, contrairement à la doctrine habituelle de la droite UMP. Il s’agissait clairement d’un signal d’ouverture à l’égard du FN. Ce qui est apparu comme un dérapage tactique s’inscrivait dans la continuité de la campagne sarkozyste toute entière tournée vers la récupération de l’électorat FN (voir nos précédents articles).

Le trio dirigeant actuel représente la vérité profonde de la campagne de Sarkozy et le secret de son succès. 

Les cautions qu'apporteraient des ralliés venus du camp de la gauche et la trahissant ne feraient qu'aggraver la confusion et le mensonge.



Mémorial 98

Partager cet article

Repost 0
Published by memorial98 - dans memorial98
commenter cet article

commentaires

Jacqueline SIMON 14/05/2007 23:53

En écho, le comportement facile à observer de l'électorat ouvrier du Nord : des pans entiers étaient passés du vote communiste au vote FN ; cette fois, les mêmes ont délaissé Le Pen pour voter Sarkozy. Le problème est plus difficile car Sarkozy ne suscite pas (pour le moment ?) le rejet vertueux provoqué par Le Pen. Un grand chantier en perspective ...